Robert Walser, lecteur de petits romans sentimentaux français ; essai accompagné de trois inédits de Robert Welser

Robert Walser, lecteur de petits romans sentimentaux français ; essai accompagné de trois inédits de Robert Welser

À propos

Lecteur presque omnivore, Robert Walser était séduit par le roman populaire, ses ficelles et ses maîtres, Stendhal, Balzac, Sue et Dumas. Sans être vraiment bilingue, mais ayant grandi à la frontière des langues, il les lisait en français. Plusieurs proses écrites à Berne à la fin des années 1920 s'inspirent de petits romans à l'eau de rose parus sous couverture illustrée. Walser lit assidûment ces brochures à deux sous, écrites et produites en série (collection « Le Petit Livre », chez Ferenczi): il s'interroge, résume, parodie, s'approprie leurs intrigues et se délecte de la moralité ambiguë de ces récits aux titres suggestifs. Ce Minizoé présente et commente trois de ces proses, dont l'une est inspirée par « Le Semeur de larmes », un roman signé Sim, un pseudonyme de Georges Simenon.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Pamphlet, Maximes, Pensées, Portraits

  • EAN

    9782881829567

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    60 Pages

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    11 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Robert Walser

Robert Walser est né en 1878 à Bienne, dans le canton de Berne. Il avait sept frères et soeurs. Il publie son premier roman, Les enfants Tanner, en 1907. Son deuxième roman, paraît en 1908, et en 1909, L'Institut Benjamenta (Jakob von Gunten). Il écrit ensuite des poèmes et des nouvelles dont La promenade, qui date de 1917. Son dernier livre, La rose, paraît en 1925. En 1929, entre dans une clinique qu'il ne devait plus quitter. Il meurt en 1956, le jour de Noël.

empty