Rouvrir le roman Rouvrir le roman
Rouvrir le roman Rouvrir le roman

À propos

« Je ne veux pas penser à toi, je ne veux pas. C'est pour cela que je tremble, parce que l'idée de toi, de toi maintenant quitté, cette idée-là m'obsède. Je suis pourtant sauvée, je vais vivre, ne plus me poser la question de mourir, je vais vivre, mais reste-t-il encore en moi quelque chose de vivant ? » Elle a tout abandonné pour lui. Elle avait du talent et commençait à être reconnue. Comme lui, elle est sculpteur. Mais elle est devenue sa servante. Insidieusement. Elle s'est oubliée, reniée et tente, au début de ce court roman intense, de prendre la fuite. On pourra évoquer (même si ce n'est pas du tout ça !) l'histoire Camille Claudel/Rodin. Mais le sujet est hélas assez universel. Et des femmes parfois en meurent sans que, autour d'elles, on ne se doute de la raison de leur suicide. Violaine Bérot raconte, avec son style reconnaissable et poétique, cette tragédie que représente le fait de devenir « personne ».

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782882504531

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    202 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    12.8 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    232 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sophie Divry

Sophie Divry est née en 1979 à Montpellier. Elle vit actuellement à Lyon. Quand le diable sortit de la salle de bain est son quatrième roman. Son roman La condition pavillonnaire a été finaliste pour le Prix du Monde et a reçu la mention spéciale du Prix Wepler.

empty