Thomas Munzer ou la guerre des paysans Thomas Munzer ou la guerre des paysans
Thomas Munzer ou la guerre des paysans Thomas Munzer ou la guerre des paysans

Thomas Munzer ou la guerre des paysans

À propos

Ceci est l'histoire d'un jeune homme, d'un jeune Allemand. Né vers 1490, peut-être plus tard, il est mort en 1525, la tête tranchée par le billot.
En mars 1525, 40'000 paysans fomentent une insurrection, ils démolissent des centaines de châteaux forts et confisquent leurs richesses. A leur tête, un jeune prédicateur exceptionnel, Thomas Munzer dont les discours radicaux inquiètent depuis longtemps Luther et les princes de l'Empire germanique.
En quatorze chapitres serrés, Maurice Pianzola retrace le destin de ce personnage marquant de l'histoire allemande qui se dresse contre les puissants de son temps en remettant au centre le premier message évangélique : la simplicité.
Omnia sunt communia - Toutes choses sont communes et chacun devrait recevoir selon ses besoins. Autant de devises répétées par Munzer durant l'ultime interrogatoire mené sous la torture avant sa décapitation.
Comme le souligne Raoul Vaneigem, «Pianzola part à la découverte d'hommes qui a travers leur création se cherchent. [...] Il perçoit plus qu'un simple élan de sympathie dans le ralliement secret ou déclaré de Dürer, Cranach, Holbstein, Grünewald, les frères Beham, Urs Graf, Ratgeb, Riemenschneider, au parti paysans incendiant les châteaux de l'oppression et revendiquant une société où la destinée de l'homme ne se réduise plus à l'état bestial de la proie et du prédateur, de l'exploitateur et de l'exploité. Ce qui les anime, c'est le sentiment que, créée dans une générosité qui a soif de perfection, la peinteure ou la sculpture n'est que l'esquisse d'une création de soi plus exigeante encore et pour laquelle le monde entier doit être refaçonné».
Dans son récit, Maurice Pianzola démontre l'existence d'une histoire souterraine de l'utopie révolutionnaire, dont l'expérience historique de Thomas Munzer et de « la guerre des paysans » constitue une des manifestations les plus remarquables.
Quelques années après l'écrasement de la révolution spartkiste le philosophe allemand Ernst Bloch (1885-1977) publiait en 1921 son livre Thomas Münzer als Theologe der Revolution. La traduction de cet ouvrage, initialement paru chez Gallimard vient de ressortir aux éditions Les Prairies ordinaires. Pouvant s'adresser à un lectorat plus large, notre projet éditorial dépasse la théorie politique en éclairant d'un point vue humaniste cette période historique.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782940517251

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    238 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty