Le cerveau noir de Piranèse

À propos

La présente édition du texte de M. Yourcenar est accompagnée par l'ensemble des planches de la série Les Prisons, l'oeuvre de Piranèse publié en 1745 et qui a valu à l'artiste une immense célébrité. En soulignant le rapport entre images et texte, entre Piranèse et Marguerite Yourcenar, ce livre propose une traversée de l'univers imaginaire de l'artiste avec sa relecture de Rome et du monde antique.
Un univers habité par une atmosphère à la fois surprenante et angoissante : "Sans les audaces presque démoniaques des Prisons, nous hésiterions à reconnaître sous l'apparent classicisme des Vues et des Antiquités romaines le chant profond d'une méditation à la fois visuelle et métaphysique sur la vie et la mort des formes". Piranèse, qui s'intitulait lui-même " architecte vénitien ", a été un exceptionnel graveur-poète et aussi théoricien.
La force de ces créations a influencé des générations d'artistes et d'architectes : "C'est à un Français, Jacques-Guillaume Legrand, qu'on doit d'avoir reccueilli de la bouche de Francesco Piranesi la plupart des détails qu'on possède sur la vie, les propos, et le caractère de Piranèse (...). On voit un homme passionné, ivre de travail, insoucieux de sa santé et des aises, dédaigneux de la malaria de la Campagne Romaine, se nourissant exclusivement de riz froid au cours de longs séjours dans les sites solitaires et malsains qu'étaient à l'époque la Villa d'Hadrien ou les ruines antiques....



Rayons : Arts et spectacles > Beaux livres divers

  • EAN

    9788896529829

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    175 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marguerite Yourcenar

1903-1987
Marguerite de Crayencour est née le 8 juin 1903, à Bruxelles, d'une mère belge qu'elle perd à la naissance. Élevée par son père, un anticonformiste, grand voyageur et très cultivé, elle passe son baccalauréat à Nice, sans avoir fréquenté l'école. Son premier poème dialogué est publié à compte d'auteur en 1919 et signé Yourcenar, anagramme de son nom de famille.
En 1939, son père est mort depuis dix ans, elle manque d'argent et l'Europe s'agite dangereusement. Elle part aux États-Unis pour rejoindre Grace Frick, son amie. Elle y passera le reste de sa vie: citoyenne américaine en 1947, elle enseignera la littérature française jusqu'en 49.Son roman Les Mémoires d'Hadrien, en 1951, connaît un succès mondial et lui vaut le statut définitif d'écrivain, consacré en 70 par son élection à l'Académie Royale de langue belge et de littérature française et onze ans plus tard, par son entrée à l'Académie française.Sa vie se partage entre l'écriture dans l'isolement de l'île des Monts-Déserts et de longs voyages dont un périple autour du monde avec Jerry Wilson, son dernier compagnon. Elle meurt en décembre 87 à Bar Harbor, aux Etats-Unis.
Des romans historiques aux mémoires autobiographiques, l'oeuvre de Yourcenar s'inscrit en marge du courant engagé de son époque. Retour à l'esthétisme et à la tradition avec le désir d'affirmer la finalité de la littérature: la narration. Inspirée par la sagesse orientale, la pensée de l'écrivain ne s'est jamais éloignée de l'humanisme de la Renaissance.

empty