Léningrad, 1943

Traduit de l'ANGLAIS par NICOLAS WERTH

À propos

Le 10 août 1941, les armées allemandes lancent l'offensive finale sur Leningrad. Moins d'un mois plus tard, la ville est encerclée. Pendant 872 jours - le siège le plus long de l'histoire moderne -, seule la "route de la vie", passant par le lac Ladoga gelé, permet l'approvisionnement, du reste très insuffisant, des Léningradois, qui souffrent de la faim et du froid. Alexander Werth, correspondant de guerre britannique, offre de cette tragédie un témoignage exceptionnel qui retrace la défense de la ville par ses habitants et raconte les stratégies de survie quotidiennes cachées derrière les mots "héroïsme" et "patriotisme".


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire


  • Auteur(s)

    Alexander Werth

  • Traducteur

    NICOLAS WERTH

  • Éditeur

    Tallandier

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    03/01/2013

  • Collection

    Texto

  • EAN

    9791021000568

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    262 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    228 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Alexander Werth

Alexander Werth est né à Saint-Pétersbourg. À la suite de la Révolution russe, sa famille fuit vers le Royaume-Uni et il obtient la nationalité britannique. Avant guerre, il consacra nombre de ces écrits à la France. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il devient le correspondant à Moscou du Sunday Times, du Guardian et de la BBC. À ce titre, il sera l'un des premiers étrangers à être autorisé à pénétrer dans Stalingrad après la bataille.

empty