À propos

Au cours des deux dernières décennies, la production de données numériques a connu une croissance sans précédent, redéfinissant la puissance entre Etats, mais aussi acteurs privés (GAFAM) et autres (hackers, cybercriminnels, etc.). Cette redéfi- nition conduit à interroger la notion de frontière dans ce contexte non clos où la loca- lisation physique peut ne pas correspondre à la location logique ou juridique.
Pour traiter cette masse de données disparates, il a fallu créer des outils (Big Data, intelligence articielles) qui modifient également les rapports de puissance entre les Etats. Mais dont l'usage modifie aussi l'analyse géopolitique elle-même.
Dans cet ouvrage dense et très complet, Amaël Cattaruzza analyse comment les don- nées numériques ont doublement modifié la géopolitique. D'une part en redéfinis- sant la notion de frontière et de puissance entre Etats et acteurs non-étatiques, et d'autre part en refaçonnant son propre champ d'étude.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Politique internationale > Géopolitique / Géostratégie


  • Auteur(s)

    Amaël Cattaruzza

  • Éditeur

    Le Cavalier Bleu

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    14/03/2019

  • EAN

    9791031803487

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    204 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Amaël Cattaruzza

Docteur en géographie, Amaël Cattaruzza est maître de conférences aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (détaché de l'université paris IV-Sorbonne). Spécialiste de géopolitique, il travaille sur les pays d'ex-Yougoslavie et sur les dynamiques de fragmentation territoriale dans le monde.

empty