éloge des oiseaux ; chant du coq sauvage

éloge des oiseaux ; chant du coq sauvage

Traduction FRANCOIS ALPHONSE AULARD  - Langue d'origine : ITALIEN

À propos

Il y a exactement deux cents ans, Giacomo Leopardi (1798-1837) concevait le projet des Petites oeuvres morales, un singulier ensemble de textes courts où l'on peut croiser nombre de personnages, comme Le Tasse et son démon, un gnome et son follet, la mode et la mort...
On y retrouve toute l'obsession de Leopardi à scruter le néant de toute chose, cette volonté délibérée de représenter de manière vive la nullité des choses et faire sentir l'inévitable malheur de la vie, comme il l'écrit ailleurs, dans son Zibaldone. Parmi ces Petites oeuvres, deux merveilles : Éloge des oiseaux et Chant du coq sauvage, où l'on s'étonne une nouvelle fois de découvrir ce lyrisme lumineux au service du pessimisme le plus sombre. Giacomo Leopardi lui-même l'avait constaté :
Ma philosophie n'est pas du genre qui plaît à ce siècle. Reste à savoir s'il se peut qu'elle puisse plaire au nôtre.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9791094565704

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    42 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    0.3 cm

  • Poids

    82 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Giacomo Leopardi

Philosophe à la culture encyclopédique, Giacomo Leopardi (1798-1837) est aussi le grand poète de la condition humaine et de la mémoire. Enfant prodige éduqué selon des principes religieux et très stricts, cet homme érudit s'inscrit, avec Dante, au panthéon des écrivains italiens. Conforme à la volonté iconoclaste des «?Plis?», cette sélection de lettres donne à voir un autre visage de Leopardi. Celui que l'on retient trop souvent comme un homme pessimiste apparaît ici comme un profond connaisseur de l'âme humaine, cultivant une idée ambitieuse du bonheur.

empty