Mots du libraire

  • Qui connaît Archibald Leach ? Le gosse de Bristol abandonné par son père, qui commence comme acrobate dans une troupe de cirque, part seul émigrer aux Etats-Unis, adopte le pseudonyme de Cary Grant et devient rapidement la coqueluche d'Hollywood, et le restera pendant près de 40 ans. Dès le début de sa carrière, voulant briser l'image de sosie de Gary Cooper qu'on voit en lui, il rompt ses contrats avec les grosses sociétés de production (Paramount, RKO, Columbia Pictures) et devient le premier acteur indépendant. Il reprend le contrôle de sa carrière, choisit les films dans lesquels il tourne, donne son avis sur les réalisateurs pressentis par les studios et sur ses partenaires à l'écran. Il tiendra le premier rôle de 72 films ; et sera (avec James Stewart) l'un des acteurs fétiches d'Hitchcock. Mais derrière l'acteur génial se cache un homme anxieux, colérique, dépressif. Dans les années 1950 il connaît une grave crise existentielle, qui le mène à l'expérience du LSD, de l'hypnose, de la psychanalyse. Sa vie privée a toujours été à la fois surexposée et mystérieuse. Au début de sa carrière, et pendant 12 ans, il vit en colocation avec son meilleur ami, acteur comme lui, dans une grande maison à Malibu ; les rumeurs sur leur relation homosexuelle (interdite par le Code Hays) vont bon train, et poursuivront Cary Grant toute sa vie.Cary Grant incarne une "masculinité de papier glacé". Martine Reid démonte brillamment ce mythe, tout en nous racontant la passionnante histoire de l'un des plus grands acteurs du XXe siècle. Cary Grant n'a jamis pu coïncider avec lui-même : sa seule véritable identité, c'est celle de ce monde de fiction et de fantasmes qu'est le cinéma. Les zones d'ombre demeurent... et le mythe perdure.

    La librairie Gallimard vous conseille :

    L'une des plus scintillantes étoiles du grand Hollywood était-il autre chose qu'une chimère prise dans la fascination de son propre personnage ?  Un livre brillant qui interroge le rapport  -à fortiori les icônes- que chacun entretient avec sa propre dualité, sa propre complexité.

  • Jean Seghers est inquiet : sa station-service a été déclarée en faillite. Son veilleur de nuit-mécanicien lui réclame ses indemnités et, de surcroît, il craint que sa femme entretienne une liaison avec le président du Tribunal de commerce.
    Alors, il va employer les grands moyens.

    La librairie Gallimard vous conseille :

    Drôle, intelligent, subtil, déroutant, les superlatifs ne manquent à propos de l'œuvre d'Yves Ravey. C'est d'autant plus vrai pour ce millésime 2021. Une véritable pépite.

  • Nous partons d'un fait divers : un soir de 2017, à Paris, un tigre échappé de sa cage est abattu dans la rue, près du pont du Garigliano. Deux ans plus tard, le narrateur, lecteur de Modiano et de Sebald, recherche les passages des tigres dans la capitale et retrouve leurs traces pour écrire cette Constellation, à travers la peinture de Monory, du Douanier Rousseau, ou de Delacroix, les musées qui exhibent leurs trophées, comme cette tigresse sur le dos d'un éléphant au fond d'une galerie du Muséum du Jardin des Plantes.

    En relisant les récits des chasses coloniales de Rousselet, des princes d'Orléans ou de Clemenceau, en cheminant à l'écoute des rugissements du tigre, Yannick Le Marec porte un regard nouveau sur le grand massacre des animaux, qui résonne avec l'actualité des luttes contre l'enfermement des animaux sauvages et la disparition des grands mammifères. Il apporte sa pierre aux débats sur l'héritage colonial. Le tout avec une grâce singulière qui est celle des écrivains.

    La librairie Gallimard vous conseille :

    Empruntant aussi bien à Modiano qu'à sebald, Yannick Le Marec part sur les traces des tigres parisiens. Et qu'il soit de paier ou en chaire et en fauve, le félin et la capitale entretiennent une histoire beaucoup plus intime qu'envisagée...

  • A la suite du coup de fil énigmatique d'un producteur, le narrateur embarque pour Rome investi d'une obscure mission : retrouver Laura Antonelli, l'actrice oubliée dont Visconti disait qu'elle fut « la plus belle femme du monde ». Il erre dans une Rome caniculaire, traversant les décors mythiques qu'on connaît, à la rencontre des témoins de sa vie tragique. Il épluche les vieux tabloïds et les interviews pour tenter de raconter, sans la trahir, cette femme insaisissable.

    Splendide et sensuelle, Laura Antonelli est tout d'abord le sex-symbol populaire de l'Italie catholique des années 1960. Avec la sortie en salle de L'Innocent, elle devient une de ces beautés solaires de l'âge d'or du cinéma italien. Dès lors, elle tourne avec les plus grands et découvre un succès poudré de cocaïne, de soirées hollywoodiennes, d'amours compliquées et de journaux à scandales, jusqu'au jour où la police trouve dans sa villa de Cerveteri 36 grammes de drogue. S'ensuit une série de démêlés judiciaires qui l'éloigne peu à peu des paillettes de Cinecittà. Ainsi commence pour elle une lente descente aux enfers.

    A la demande d'un producteur, elle se soumet à une opération de chirurgie esthétique qui la défigure. La star vit désormais recluse dans une chambre misérable et déclare aux rares curieux qui parviennent à retrouver sa trace : « Laura Antonelli n'existe plus ».

    Qu'est-ce que la gloire sinon, comme le disait Pasolini, l'autre face de la persécution ? De Sunset Boulevard à la Dolce Vita romaine, Philippe Brunel livre ici un roman plein de grâce et d'ombre, dans la lignée de Patrick Modiano, sur l'histoire légendaire de la femme la plus belle du monde devenue un monstre.

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    Á travers le destin tragique de Laura Antonelli, c'est toute une époque du grand cinéma italien (celle de Rist, de Visconti, d'Antonioni...) qui sombre au crépuscule. si lesacteurs ne sont que des mirages, peut-ils devenir autre chose que des fantômes ? Une enquête modianesque dans la ville éternelle.

  • Traduit par Eric Vigne, directeur des sciences humaines chez Gallimard, Serviteurs des rois et non serviteurs des serviteurs s'attaque à une explication concise de l'histoire politique des Juifs. L'auteur prospecte les époques importantes de cette histoire : les époques hellénistique, romaine, chrétienne et marrane. Mais il se penche également sur la période d'assimilation des Juifs en Europe, entre le XVIe et le XXe siècle. Bien entendu, il ne manque pas d'évoquer l'abomination de la Shoah. Il rend en outre compte de la tendance itérative du peuple Juif de la diaspora à créer des alliances avec les hauts rangs de la souveraineté. En n'omettant pas, bien sûr, son contrecoup sur l'histoire juive. Ce faisant, il offre une nouvelle approche du judaïsme, permet une compréhension par l'Histoire des tribulations de ce peuple ancien.

    Ajouter au panier
    En stock

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    Par un admirable survol chronologique, Yosef Hayim Yerushalmi retrouve l'histoire politique du peuple juif.

  • Depuis son ouvrage La politique de la Terreur, Patrice Gueniffey s'est imposé comme un historien majeur de la Révolution et de l'Empire. Il le doit non seulement au caractère toujours novateur de son approche et à la densité de ses analyses, mais aussi à la qualité de son style.
    Le présent ouvrage rassemble pour la première fois ses principaux textes, tous réécrits pour permettre une lecture continue et vivante. Etudes et récits y côtoient les portraits de contemporains (Robespierre, La Fayette, Maistre, Napoléon) et d'historiens (Bainville, Cabanis).
    L'ensemble propose une vision stimulante de la période 1789-1815 qui fera date.

    Ajouter au panier
    En stock

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    Clair, passionnant, cet ouvrage de Patrice Gueniffey propose une extraordinaire histoire de la Révolution française.

  • Omniprésent et inéluctable, tel est Chronos. Mais il est d'abord celui qu'on ne peut saisir. L'Insaisissable, mais, tout autant et du même coup, celui que les humains n'ont jamais renoncé à maîtriser. Innombrables ont été les stratégies déployées pour y parvenir, ou le croire, qu'on aille de l'Antiquité à nos jours, en passant par le fameux paradoxe d'Augustin : aussi longtemps que personne ne lui demande ce qu'est le temps, il le sait ; sitôt qu'on lui pose la question, il ne sait plus. Ce livre est un essai sur l'ordre des temps et les époques du temps. A l'instar de Buffon reconnaissant les « Époques » de la Nature, on peut distinguer des époques du temps. Ainsi va-t-on des manières grecques d'appréhender Chronos jusqu'aux graves incertitudes contemporaines, avec un long arrêt sur le temps des chrétiens, conçu et mis en place par l'Église naissante : un présent pris entre l'Incarnation et le Jugement dernier. Ainsi s'engage la marche du temps occidental. On suit comment l'emprise du temps chrétien s'est diffusée et imposée, avant qu'elle ne reflue de la montée en puissance du temps moderne, porté par le progrès et en marche rapide vers le futur. Aujourd'hui, l'avenir s'est obscurci et un temps inédit a surgi, vite désigné comme l'Anthropocène, soit le nom d'une nouvelle ère géologique où c'est l'espèce humaine qui est devenue la force principale : une force géologique. Que deviennent alors les anciennes façons de saisir Chronos, quelles nouvelles stratégies faudrait-il formuler pour faire face à ce futur incommensurable et menaçant, alors même que nous nous trouvons encore plus ou moins enserrés dans le temps évanescent et contraignant de ce que j'ai appelé le présentisme ?

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    Qu'est-ce donc le temps ? Si personne ne m'interroge, je le sais si je veux répondre à cette demande, je l'ignore affirmait Saint-Augustin. Omniprésente-comme son objet-et inéluctable cette question traverse l'histoire de l'Occident, demeurant toujours d'actualité.

  • Frédéric II de Souabe (1194-1250) est le dernier empereur à donner une valeur universelle à ce titre. Pendant une trentaine d'années, il est le seigneur le plus puissant de l'Europe. Le violent affrontement avec la papauté le conduit à devenir le promoteur d'un extraordinaire renouveau idéologique, dont les principaux auteurs sont les hommes de lettres et les fonctionnaires qui l'entourent. Sa cour est ainsi devenue un centre d'attraction pour des traditions culturelles multiformes et un moteur d'innovations littéraires et scientifiques destinées à exercer une influence décisive pour les siècles à venir.
    Le livre examine en profondeur les personnages et l'élaboration d'une conception culturelle inédite. Pour la première fois dans l'histoire, le savoir issu de l'étude approfondie est représenté comme le moyen pour parvenir à la connaissance, seule porte d'accès à la noblesse?: à la fois aux vertus spirituelles et aux hautes fonctions de l'État.

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    La cour de Frédéric II Hohenstaufen au XIIIe siècle à Palerme, semble annoncer par son ampleur et son orientation vers l'art, la culture et le savoir, les cours que trois siècles plus tard, donneront vie à la Renaissance.

  • Que se passe-t-il dans les liens amoureux quand l'un trahit l'autre, ne tient pas sa promesse, vit une autre expérience affective dans le secret et l'infidélité ? Que devient cet amour investi par le traumatisme de la trahison et de l'abandon ? Et que se passe-t-il si celui qui a trahi cherche ensuite à être pardonné ? Si après avoir décrété que « ce n'est plus comme avant », il demande à être encore aimé, pour que, justement, tout « redevienne comme avant » ?
    Le pardon est-il alors vraiment possible ? Ou faut-il redire après la sentence freudienne que chaque amour est un rêve narcissique, et qu'il n'y a pas d'amour pour l'Autre qui ne soit un amour de soi-même ?

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    Vaste programme que celui de Massimo Recalcati  : redéfinir l'amour pour un dépassement, à la fois, de la brute consommation mercantile des corps, et de la projection narcissique freudienne prônant ainsi une dépossession matérielle et psychique de l'autre. Férocement apaisant !

  • Ce livre narre l'histoire d'une rencontre, celle de Dieu et de l'homme. Des Évangiles, aux Pères de l'Église et aux Confessions d'Augustin, des ermites orientaux à la théologie monastique, de saint Anselme à Bonaventure, Thomas d'Aquin et Duns Scot, de la Réforme protestante à Vatican II, ce sont les écoles, les doctrines, les courants et les contre-courants de la théologie chrétienne qui, ici, sont mis en perspective et étudiés.
    Le grand mérite de ce livre est d'offrir un panorama complet et accessible de l'histoire de la théologie, des fondements bibliques à nos jours.
    Avec la collaboration de Gilles Berceville, Patrick Descourtieux, Pierre Gibert, Marc Ozilou.

    Ajouter au panier
    En stock

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    Une synthèse remarquable de l'histoire de la,théologie. Extraordinaire !

  • Qu'est-ce qu'un obsessionnel ? Quelqu'un comme vous et moi, peut-être ? Oui, mais qui doute. Non parce qu'il ne serait pas sûr de lui. Mais parce que ce doute lui est nécessaire pour désirer. Pour vivre. Ou, plutôt, pour ne pas mourir tout à fait.
    Alors il « procrastine », s'interdit de réaliser la plupart de ses désirs, ou s'en fait au contraire un devoir - ce qui revient presque au même. Alors il vit le sexe comme un embarras, l'amour comme son évitement, la répétition comme un refuge, la mort comme un recours, et la pensée (parce qu'il ne peut s'empêcher de croire en sa toute-puissance magique) comme une menace. Dont il lui faut donc se protéger. En se faisant débile, par exemple. En se sentant coupable de tout, quand bien même n'accepte-t-il d'être responsable de rien. En ruminant, en priant, en étant en dette pour la vie - et seul pour toujours.
    Et en n'achevant jamais rien. Pas même son propos. Parce que c'est toute la vérité qu'il veut dire, et tout d'un coup, et que c'est ainsi qu'il rencontre le mieux l'impossible qui soutient son existence.
    Nous donnant ainsi une magistrale leçon sur le fonctionnement psychique ordinaire, et sur le monde en général.
    Ce qui, certes, nous écarte beaucoup des propos habituels des traités de psychopathologie, des opuscules de pleine conscience et des guides de recettes de vie.
    Mais nous fraye une voie d'accès royale à la psychologie - la vraie !

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    Avec humour, intelligence, finesse théorique et appui clinique, Alain Abelhauser brosse le portrait de l'homme obsessionnel. une leçon magistrale sur le fonctionnement psychiqueordianaire, et sur le monde en général.

  • Rhapsodie en bleu

    Andrea Serio

    Trois cousins juifs, Andrea, Martino et Cati, sont persécutés par les lois raciales de Mussolini à l'aube de la seconde guerre mondiale. Forcé de quitter Trieste pour New York, Andrea essaiera de retrouver une vie normale, hanté par les fantômes du passé.
    À travers le destin d'Andrea Goldstein, jeune homme juif, Andrea Serio nous fait percevoir avec douceur et empathie, l'intensité, la violence, la bêtise crasse et innommable de cette sombre époque, comme les prémisses mortifères de ce qu'à nos portes, certains de nos contemporains vivent aujourd'hui.

    « À dater du jour du 15 octobre 1938, Victor Emmanuel III, par la grâce de Dieu et par la volonté de la nation, roi d'Italie, empereur d'Éthiopie, ayant entendu le Conseil des ministres, décrète que tous les enseignants de race juive seront suspendus de leur service, et ne pourront être inscrits les élèves de race juive.
    Sont considérées comme de race juive les personnes nées de parents tous deux de race juive, quand bien même elles professeraient une autre religion que la religion juive... ».

    L'immigration et le racisme sont au coeur de ce récit subtil et contemplatif. Rhapsodie en bleu est un authentique choc esthétique. Andrea Serio retrace toutes les nuances des émotions qui nous portent à la lecture du livre par la grâce et la variété de ses couleurs pastel qui rappellent celles de Lorenzo Mattotti.
    Rhapsodie en bleu est l'adaptation libre du roman de Silvia Cuttin, inédit en France, (Ci sarebbe bastato) qui s'est inspirée de l'histoire douloureuse de sa famille pour écrire ce récit.

    La Librairie Gallimard aime la BD !

    Trois cousins juifes fueient les lois raciales de Mussolini dans les années trente, chacun tentant de se réinventer au mieux au USA. La domination du bleu commence par évoquer la mer et des vacances en Grèce puis s'identifie naturellement à Gershwin, Hopper ou une froideur insondable. Un chef-d'œuvre !

  • Début des années 30. Anaïs Nin vit en banlieue parisienne et lutte contre l'angoisse de sa vie d'épouse de banquier. Plusieurs fois déracinée, elle a grandi entre 2 continents, 3 langues, et peine à trouver sa place dans une société qui relègue les femmes à des seconds rôles. Elle veut être écrivain, et s'est inventé, depuis l'enfance, une échappatoire : son journal. Il est sa drogue, son compagnon, son double, celui qui lui permet d'explorer la complexité de ses sentiments et de percevoir la sensualité qui couve en elle. C'est alors qu'elle rencontre Henry Miller, une révélation qui s'avère la 1re étape vers de grands bouleversements.

    La Librairie Gallimard aime la BD !

    Un coup de foudre ! Cette sublime bande dessinée creuse la vie de son héroïne, déterre ses errances et ses étirements pour lui rendre un hommage poignant et lui rendre sa complexité. Entre onirisme brutal et douce réalité, Léonie Bischoff crayonne un univers magnifique !

  • La mécanique du sage

    Gabrielle Piquet

    • Atrabile
    • 17 Janvier 2020

    Edimbourg, début du XXe siècle. Charles Hamilton a tout pour être heureux: un confort financier qui le met à l'abri du besoin, des nuits bien remplies et des journées oisives juste ce qu'il faut. Et pourtant, après la fête, c'est la descente. Victime de troubles de l'humeur, de hauts et de bas, Charles Hamilton se sent en alternance. Déçu par l'amour, Charles est néanmoins père d'une petite Sophia, mais ne voit pas là de quoi combler ce vide existentiel qui l'habite. Ce qu'il lui faudrait c'est un exemple - un maître, un sage, là, au fond de son jardin.
    En s'inspirant de l'histoire (réelle) de Charles Hamilton et de son « ermite ornemental », Gabrielle Piquet traque des maux bien modernes - recherche d'un bien-être perpétuel, positivisme à tout crin - et nous interroge sur cette dictature du bonheur qui voudrait éradiquer de nos vies toute forme d'aspérité, comme si la vie ne pouvait, ne devait être que réjouissance et béatitude.
    On retrouve dans La Mécanique du Sage toutes les qualités qui faisaient déjà le charme de La Nuit du Misothrope: un dessin aux influences retro tout en élégance, une écriture mélodieuse d'une grande finesse, avec en prime une touche d'ironie et un humour pince-sans-rire du plus bel effet.

    La Librairie Gallimard aime la BD !

    Un gigantesque coup de cœur pour cet album hors du commun à l'humour pince-sans-rire désopilant et aux textes d'une poésie remarquable. Gabrielle Piquet use de son trait de crayon aérien pour combattre un dogme du bonheur accablant...et dans un grand éclat de rire remporte la victoire ! Une auteure à lire et à suivre !

  • Après le succès d'Histoires d'oeils, Philippe Costamagna applique sa science d'historien de l'art et du goût à quelqu'un que l'on n'aborde jamais sous cet angle : Napoléon. Dans ce premier livre sur la question, il aborde à la fois le Napoléon intime et le Napoléon public par ses goûts, tous ses goûts, et parfois ses dégoûts.
    Quel était le goût de Napoléon en matière de mobilier ? De vêtements ? De littérature ? De théâtre ? De peinture ? De cuisine ? De femmes ? Parmi la quantité de détails et d'anecdotes sur le général, Premier consul, empereur des Français et exilé le plus célèbre du monde, on découvrira sa passion pour les rougets, mais aussi pour les vers de Corneille, qu'il se faisait réciter par des acteurs, pour la couleur mauve dont il a fait tapisser le palais de l'Elysée, ou encore pour le jeu de barres (une variante du chat-perché). Et chaque fois, en plus de ces goûts, sa décision bien à lui de vouloir les imposer à tous, parfois pour notre plus grand bien, comme quand il a peuplé Paris de fontaines.
    Derrière la légende des canons et des conquêtes, des cavalcades et des codes, voici la vérité d'un homme qui s'est profondément révélé par ses choix esthétiques. Ce passionnant Goûts de Napoléon est un trésor d'anecdotes méconnues et une mine d'informations inattendues sur un des grands hommes de l'histoire de France.

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    Riche en anecdotes, cet ouvrages permet d'entrer de plain-pied dans l'intimité aussi bien de Napoléon que de Bonaparte.l'occasion mieux comprendre le parcours, l'ambitionet les tourments de l'empereur.

  • Napoléon comparait sa vie à un roman. Il en fut le héros et l'auteur. Seul ce roman nous reste. Depuis deux siècles, il continue à s'écrire sans lui. Et avec lui se perpétue ce « songe immense mais rapide comme la nuit désordonnée qui l'avait enfanté » dont parlent les Mémoires d'OutreTombe. Chateaubriand dit de Napoléon : « Il n'a pas fait la France, la France l'a fait. » Mais peutêtre la France, au fond, Napoléon l'a-t-il faite par sa défaite autant que par ses victoires. Car, outre des institutions et des lois qui existent toujours, le vide qu'il laisse a duré plus longtemps que le monument qu'il avait édifié et dont ne nous demeurent que des vestiges et des symboles. Le soleil qui s'était levé à Austerlitz, écrit Hugo, se couche sur Waterloo. Avec le romancier des Misérables, les plus grands écrivains du passé sont venus visiter la légende obscure et éclatante sous la forme de laquelle, pour notre présent, cette histoire reste encore vivante. Philippe Forest interroge l'aventure de cet homme, et de la France qu'il a faite, au miroir littéraire de l'épopée dont il nous a légué l'impérissable souvenir.

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    Philippe Forest nous inviteà découvrirnla vie de l'Empereur à travers le prisme de la littérature. et quoi de plus normal celui dont la vie fut un incroyable roman ? De Chateaubriand à Stendhal en passant par Victor Hugo, Napoléon inspire autant qu'il intrigue. Passionnant et érudit.

  • Papoulpe

    Emile Jadoul

    Aujourd'hui, Papoulpe a beaucoup travaillé. Mais la journée est loin d'être terminée. Heureusement que Papoule a huit bras ! Bien pratique pour ramener les trois petits poulpes de l'école, ou au moment du bain et du repas. Et quand vient l'histoire du soir, ses bras se transforment en nid douillet.

    La Librairie Gallimard aime les livres jeunesse !

    Le papoulpe a eu une grosse journée, mais pas question pour ses petits poulpes de le laisser se reposer ! Heureusement, avec toutes ses tentacules, il peut gérer les devoirs, les bisous, l'histoire du soir, le brossage de dents... Une chouette histoire avant de dormir pour se détendre après une journée intense !

  • La Librairie Gallimard aime les livres jeunesse !

    Maud est un petit hamster en kimono au tempérament voyageur. Explorer l'immeuble dans lequel elle vient d'arriver est une sacrée bonne idée, et c'est encore mieux si elle est accompagnée! Une fabuleuse histoire du soir pour apprendre à être soi-même...

  • Lorsque Lily emménage avec sa famille dans une petite maison au bout du monde, elle est loin d'imaginer l'extraordinaire aventure qui l'attend. Un beau jour de printemps, elle trouve un bébé licorne coincé entre les ronces. Les deux amies découvrent le bonheur d'être ensemble et de partager de joyeux moments. Les saisons passent et quand le printemps revient, une horde de licornes apparaît: l'une d'elles s'avance pour récupérer son bébé.

    Un merveilleux album plein de tendresse et de magie pour tous les amoureux des licornes!

    La Librairie Gallimard aime les livres jeunesse !

    Près de sa nouvelle maison, la petite Lily rencontre une petite licorne cpincée dans les ronces. C'est le début d'une grande et belle histoire d'amitié. C'est tendre doux et mille fois recommandé !

  • Un changement dans la vie de Satoru fait qu'il doit se séparer de Nana, son chat adoré. Débute alors une série de voyages chez des amis d'enfance, aux quatre coins du Japon, pour lui trouver un nouveau foyer. Mais le rusé matou, narrateur de ce savoureux roman, ne l'entend pas de cette oreille : il fera tout pour rester avec Satoru et prolonger l'aventure.

    La Librairie Gallimard aime

    La lecture de ce livre peut-être un vrai voyage. Le portrait de relations qui se font au gré du temps, du paysage. Un roman tout en douceur, un vrai petit bonheur à savourer.

  • « Vicente n'avait pas voulu savoir. Il n'avait pas voulu imaginer. Mais, en 1945, peu à peu, malgré lui, comme tout le monde, il a commencé à savoir - et il n'a pas pu s'empêcher d'imaginer. » Vicente Rosenberg est arrivé en Argentine en 1928. Il a rencontré Rosita, ils se sont aimés et ont eu trois enfants. Mais depuis quelque temps, les nouvelles d'Europe s'assombrissent. À mesure que lui parviennent les lettres de sa mère, restée à Varsovie, Vicente comprend qu'elle va mourir. De honte et de culpabilité, il se mure alors dans le silence.
    Ce roman raconte l'histoire de ce silence - qui est devenu celui de son petit-fils, Santiago H. Amigorena.

    Ajouter au panier
    En stock

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    À travers l'histoire de son grand-père, Santiago Amigorena signe un livre absolument bouleversant sur la question du déni. Ou quand refuser de voir, finit pas nous crever les yeux...

  • « Ils nous ont séparés de part et d'autre d'une ligne. Celui qui a quelque chose et celui qui n'a rien. Celui qui est fiable et celui qui est suspect. Je ne vivais pas bien, mais si j'étais sûre d'une chose, c'était que ça pouvait toujours être pire. » Dans ce qui ressemble au Venezuela de Maduro, de violentes manifestations sèment le chaos à Caracas. Adelaida Falcón vient de perdre sa mère. L'immeuble où elle habite se retrouve au coeur des combats entre jeunes opposants et forces de l'ordre. Expulsée de son logement, Adelaida se réfugie chez une voisine, une jeune femme surnommée « la fille de l'Espagnole ». Pour survivre depuis sa cachette, elle doit apprendre à devenir une autre et à se battre. Quitte à payer le prix fort.

    Ajouter au panier
    En stock

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    Un premier roman saisissant et singulier. Une dystopie qui brouille savamment les frontières du rééel. Parfois glaçant, empreint de poésie. C'est un moment fort de lecture. A découvrir absolument.

  • Les rumeurs les plus folles courent sur « la Fille des marais » de Barkley Cove, en Caroline du Nord. Pourtant Kya n'est pas cette créature sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent. Abandonné à l'âge de dix ans par sa famille, c'est grâce au jeune Tate qu'elle apprend à lire et à écrire, découvre la science et la poésie. Mais Tate, appelé par ses études, doit partir à son tour. Et lorsque l'irréparable se produit, elle ne peut plus compter que sur elle-même...

    Ajouter au panier
    En stock

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    Un hymne à la nature, à la poésie du monde le tout porté par une figure de femme exceptionnelle. Un roman qui ne vous lâchera pas !

  • Pendant des années, les rumeurs les plus folles ont couru sur « la Fille des marais » de Barkley Cove, une petite ville de Caroline du Nord. Pourtant, Kya n'est pas cette fille sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent.
    À l'âge de dix ans, abandonnée par sa famille, elle doit apprendre à survivre seule dans le marais, devenu pour elle un refuge naturel et une protection. Sa rencontre avec Tate, un jeune homme doux et cultivé transforme la jeune fille à jamais. Mais Tate, appelé par ses études, l'abandonne à son tour. La solitude devient si pesante que Kya ne se méfie pas assez de celui qui va bientôt croiser son chemin et lui promettre une autre vie.
    /> Lorsque l'irréparable se produit, elle ne peut plus compter que sur elle-même...
    Une héroïne autodidacte et passionnée, une peinture saisissante de la beauté des marais, et une enquête à suspense digne d'Agatha Christie font de ce roman un véritable page-turner.
    Un premier roman phénomène qui a conquis des milliers de lecteurs dans le monde entier.

    La Librairie Gallimard aime et vous conseille

    Un hymne à la nature, à la poésie du monde le tout porté par une figure de femme exceptionnelle. Un roman qui ne vous lâchera pas !

empty